S'écouter, créer

A chaque instant, demain se crée. Apaisement, renaissance, régénération sont des créations. Elles découlent de l'état d'esprit. Y porter attention c'est du bon sens, mais comment ?

S'écouter, créer

Face à ce qui vous amène

Uncategorized

Un beau jour, j’ai reçu une sorte de cadeau d’internet.

De l’ordinateur portable laissé par les enfants sur la table basse du salon, connecté à YouTube qui enchainait les vidéos en mode automatique, tout d’un coup j’ai reconnu la voix d’André Manoukian. En 20 secondes, je l’ai entendu exprimer à propos de son rôle en tant que coach vocal d’un concours de chant exactement ce que je cherchais à dire au sujet du mien. Alors j’emprunte quelques unes de ses phrases, d’une poésie bien à lui, qui me parlent assez pour les citer.

Voici comment il décrit ce qu’on lui a demandé de faire : préparer les candidats pour leur prestation…

« C’est un peu comme si tu demandais à un gourmand de goûter des gâteaux … Quand tu t’exprimes, quand tu chantes, celui qui est en face de toi, il est important parce que tout d’un coup il va te mettre dans un certain état où tu vas délivrer quelque chose … Et qu’il va se passer un échange … Et je pense que la qualité de l’échange dépend de celui qui envoie le signal et de celui qui reçoit le signal … Et s’il y a un vrai rapport, ça se met à tourner  (il a fait doucement le tourne-disque avec son index sur la porte en verre d’un four, ouvert à sa gauche et il a ajouté) … Et là c’est une énergie … »

Lui, il appelle ça l’amour ; moi, j’appelle ça de l’attention, faire attention, prendre soin.

Sans imposer aucune direction ni aucun savoir, mon rôle est de composer le contexte pour atteindre cet état ; l’état d’où naturellement émerge un tel échange. Guider l’attention pour  délivrer quelque chose que chacun a en soi, parfois sans même le savoir. Un potentiel ; il ne peut peut-être pas voir le jour sans être vu un jour … vu comme la possibilité la plus bénéfique, parmi toutes celles possibles, pour s’épanouir au moins un tout petit peu … suffisamment pour poser le doigt sur sa voie … chacun la sienne.

Cet échange peut se produire entre deux individus ; en transe, cet échange se réalise intérieurement, entre la conscience et l’inconscient. Et j’aime à imaginer que de tels échanges se répercutent à l’unisson, au diapason de la grande chorale de l’être, vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − 2 =